Publié par Laisser un commentaire

Les Français et les Sextoys

sextoy en forme de tour eiffel
French style !

1. L’utilisation des sextoys a fait l’objet d’une démocratisation fulgurante en l’espace de dix ans

Aujourd’hui, près d’une Française sur deux (49%) admet avoir déjà essayé les jouets coquins, contre un peu plus d’une sur trois il y a sept ans (37% en 2012), 14% en 2009 et à peine 9% il y a dix ans (2007). Alors que leur utilisation était encore assez tabou au début des années 2000, la démocratisation des sextoys s’est donc faite en à peine une dizaine d’années, et ceci avec une vitesse aussi spectaculaire dans la gente féminine (49% en 2017, contre 9% en 2007) que masculine (47% en 2017, contre 10% en 2007).

2. Presque 1 Français sur 4 en utilise actuellement

Pour énormément de Français(es), l’usage de ce genre d’accessoires est loin d’être une expérience de jeunesse, lointaine ou épisodique. Au contraire, un quart des Français (25%) en a utilisé au moins une fois au cours de l’année 2016, soit environ 10 millions de personnes si l’on en crois les données du dernier sondage de l’IFOP. Au quotidien, leur usage reste toutefois occasionnel : à peine 13% des femmes et 11% des hommes en ont utilisé au cours du mois précédent (dont 4% des femmes et 5% des hommes à un rythme hebdomadaire).

3. Contrairement aux idées reçues, les Français les utilisent plus en duo qu’en solo…

L’usage des sextoys ne se réduit pas qu’à une activité masturbatoire solitaire, comme on pourrait le croire. En effet, l’étude de l’IFOP révèle que 45% des utilisateurs s’en servent en couple, contre 29% qui l’utilisent seuls. Et si chez les femmes, l’expérience en solitaire (40%) est presque aussi fréquente que l’expérience en couple (45%), rares sont les Françaises à n’en avoir utilisé qu’en solo : 6% seulement. La plupart d’entre elles en ont utilisé soit qu’avec un partenaire (10%), soit à la fois en duo et en solo (34%).

4. Les Françaises souhaitent mettre du piment (et du sextoy) dans leur vie de couple !

Les résultats de cette étude de l’IFOP révèlent que les femmes Françaises sont majoritairement prêtes à utiliser un sextoy dans leur vie conjugale : 58% de l’ensemble des Françaises déclarant être disposées ou à avoir déjà utilisé un sextoy à deux. Et chez les femmes actuellement en couple, la proportion est encore plus forte : 75% des Françaises en couple actuellement se disent prêtes à utiliser un sextoy (ou un nouveau sextoy) pour pimenter leurs ébats ou leurs jeux sexuels si leur partenaire le leur offrait.

5. Vibromasseurs et sextoys vibrants en général ont la cote auprès des Françaises

Au regard du type d’objets qu’elles utilisent le plus, les Françaises semblent avoir un net penchant pour les vibromasseurs, les stimulateurs ou les canards vibrants (41% en ont déjà utilisé) ou encore, d’autres sextoys vibrants comme les cockring (11%), les boules de Geisha vibrantes (8%) ou les œufs vibrants (8%). Elles sont en revanche un peu moins (33%) à avoir déjà eu recours à des sextoys non-vibrants – tels que des godes réalistes ou fantaisistes ou boules de Geisha classiques – ou, dans un autre genre, à un plug anal (4%).

Laisser un commentaire